Dans l’élevage Resse, Philippe, Damien et Florence nourrissent les porcs avec diverses céréales et protéagineux : sorgho, maïs, triticale, orge, pois, féveroles, tourteaux de soja et de tournesol. Leur souhait de devenir autonome sur leur exploitation va être exaucé avec une machine permettant de “toaster” le soja produit sur leurs terres. En effet crues les fèves de soja sont impropres à la digestion et toxiques.

Ils viennent d’introduire la race DUROC (porc roux) pour obtenir une viande plus persillée.

Pour la transformation, ils viennent de rejoindre un atelier de transformation pour les

producteurs de circuits courts. En dehors du boucher, c’est Florence qui réalisera les pâ-
tés et autres spécialités. Ce choix a entrainé une baisse significative des coûts et donc des prix de vente.

Ils ont commencé à travailler avec les AMAP au printemps 2014. Ces commandes régulières ont permis à leur fils Damien d’obtenir l’appui des banques pour pouvoir s’installer à son tour.